Règles

Index Règles

Quelques règles et aspects techniques, pour bien débuter.

Restrictions sur les maps

Les maps mises à disposition étant le support commun, elles ne doivent être modifiées qu'au service du gameplay. Proposer de nouveaux accès, en limite d’autres, voir changer la fonction d’un ou plusieurs bâtiments et donc son apparence intérieur.
La duplication d'une map d'intérieur pour changer sa fonction ou son état (mise en ruine...) est autorisée.

Deux maps supplémentaires sont proposées, pour personnaliser son histoire, créer des zones secrètes, un boss ou tout autre chose. La taille de ces maps est limitée à 24*20 pour garder l’essentiel du gameplay sur ce qui existe déjà. La seule exception sur l'ajout et la modification de map jouable est pour le tutoriel.

Pour ce qui est d’éventuelle map pour système (menu, combat custom, arbre de compétence …) le nombre de map est illimité. Idem pour d'éventuelles maps test, rassemblement d'événements ...

Fonctionnement des hauts faits

Les hauts-faits remplacent les systèmes de barèmes. On ne classe pas, on essais d’en faire le maximum, mais de manière cohérente. Et par maximum, je ne parle pas de la quantité pure, mais de la qualité de ceux choisis.

Ils ne sont pas obligatoires, ni à suivre à la lettre. Ils sont classés par leur niveau (I, II, III, H) et peuvent être jugés pour leur qualité (@, *, **, ***), car le but est tout de même de viser une certaine qualité, et une bonne cohérence. Ne sacrifiez pas ces derniers aspects au profit de la quantité.

Le niveau H correspond à un haut-fait dont le niveau III est largement dépassé. Il peut être demandé par le makeur, et sera validé par un jury.
La qualité @ correspond à un système bâclé dans le seul but d’avoir le haut-fait. Il peut être demandé par un joueur, et sera validé par un jury.

Conseils

Gardez une certaine lisibilité et homogénéité. Trop de petits systèmes peuvent perdre le joueur, certains peuvent se retrouver tout à fait inutiles.

Les hauts faits scénaristiques doivent être un minimum conséquent. Un dialogue entre deux personnages ne suffit pas à raconter une histoire valable.

Les scripts ne sont pas requis pour les hauts-faits, mais sont tout de même autorisés.